Interview Francois 1er

MODE : ENTRONS DANS L’UNIVERS DE LA MODE AVEC UN CADOR DU STYLISME.

FRANÇOIS 1ER LE STYLISTE, LE MODELISTE, LE CREATEUR SE PRESENTE À VOUS À TRAVERS INFOS CULTURE DU FASO.

1. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je m’appelle François Yameogo, alias François 1er créateur et fabriquant de mode.

2. Pourquoi avoir choisi de devenir styliste modéliste ?
J’ai choisi la mode par passion.

3. Quel a été votre parcours pour arriver à ce métier ?
J’ai fait mon apprentissage en Afrique puis j’ai continué mes études de stylisme modélisme en France.

4. Qu’est ce qui fait votre particularité ?
Mon style est basé sur l’éthique contemporaine et est réalisé à 100% en coton bio du Burkina.

5. Avez-vous eu le soutien de vos proches à vos débuts ?
Malheureusement non.

6. En quoi consiste pour vous le métier de styliste modéliste ?
Le métier de styliste consiste en la concrétisation de l’idée abstraite du styliste en un produit fini concret commercialisables​.

7. D’où découle votre inspiration ?
Je tire mon inspiration de tout ce qui m’entoure.

8. Qui sont vos modèles en matière de stylisme ?
J’ai toujours bien aimé le travail de Kenzo et son concept.

9. Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir de nos jour dans la mode.
Faire son travail avec passion tout en gardant un esprit professionnel.

10. Pouvez-vous nous donner un bref aperçu de votre carrière ?
J’ai fait mon apprentissage à Abidjan, puis des études de stylisme et de modélisme suivi d’un poste de responsable de production à Paris pour enfin créer la marque François 1er que nous connaissons en 1992.

11. Quel a été le tournant majeur dans votre vie de styliste ?
La rencontre avec TV5 monde en 1997 fut un tournant majeur pour moi et m’a marqué.

12. Quel est le fait qui vous a le plus marqué dans votre carrière ?
La reconnaissance de beaucoup d’Africains et d’Européens pour mon travail de valorisation de la matière première locale.

13. Quels conseils avez-vous à prodiguer à la jeune génération ?
D’avoir confiance en eux et en leur travail pour pouvoir suivre leur propre rêve.

14. Quelles sont les difficultés auxquelles vous faites face dans l’accomplissement de votre métier ?
Principalement l’acquisition d’une grande quantité de matière première de qualité.

15. Quels projets envisagez-vous pour l’avenir ?
J’envisage pour le futur une bonne structuration de mon entreprise et de pouvoir léguer mon expérience aux autres.

16. Que faudrait-il faire pour redynamiser le secteur culturel au Burkina ?
Je pense qu’il faudrait développer les rencontres professionnelles entre les débutants et les plus expérimentés au sein de notre pays.

17. Quel est votre mot de la fin ?
Pour finir je pense qu’ensemble nous devrions pousser notre réflexion pour la transformation de nos matières premières afin de créer davantage d’emplois et de développer la culture Burkinabè à l’international.
Je tiens également à vous remercier pour cet entretien.

INFOS CULTURE DU FASO, VOTRE PLATEFORME CULTURELLE PAR EXCELLENCE !!!

MODE : ENTRONS DANS L'UNIVERS DE LA MODE AVEC UN CADOR DU STYLISME.FRANÇOIS 1ER LE STYLISTE, LE MODELISTE, LE CREATEUR…

Publié par Infos Culture Du Faso sur mercredi 30 août 2017

 

Miss Burkina

miss Burkina 2017 en francois premier a Lomé la valorisation du coton burkinabé notre culture développement merci au comité d’organisation de miss Burkina ; Francois premier garantit une tenue par mois pour miss Burkina